« Des radis pas de piste de ski! » – grosse manif contre EuropaCity

Manifestation ce jour contre EuropaCity

De nombreux membres de notre association ont participé à la grande journée d’action contre EuropaCity organisée par le CPTG. Nous restons mobilisés contre ce grand projet inutile. Le 8 et 9 juillet, les militants contre EuropaCity seront les invités d’honneur de la ZAD à Notre Dame des Landes. Bref, nous ne lâcherons pas.

Pique-nique de VME / journée d’action contre EuropaCity

thumbnail of Fertile_sterrile_21_mai_vf_webNous profiterons de la grande journée de manifestation contre EuropaCity dimanche prochain pour y faire notre pique-nique annuel. Nous vous invitons toutes et tous, famille et amis à vous joindre à cette journée:

Pour sauver les terres près de Paris
Plantons, marchons contre le mégaprojet Europacity à Gonesse
RDV dimanche 21 mai 10h-18h
10h-plantations d’un champ, 12h-piquenique et bal paysan, 14h30-manifestation..

Avec le Collectif pour le Triangle de Gonesse (CPTG), des associations, des syndicats, des citoyens, indignés par ce projet nuisible et coûteux en argent public, lancent un appel à la mobilisation. La journée du 21 mai s’inscrit dans le cadre de la campagne nationale des AMAP : « Nous produisons, Nous mangeons, Nous décidons »

Pour venir

  • RER B devant la gare Parc des expositions (sortie avenue des Nations), des bénévoles seront présents en gilets jaunes pour vous accueillir.
  • En covoiturage : stationnez sur la zone commerciale de Paris Nord 2 puis rendez-vous derrière IKEA point d’accueil après le pont réservé au bus au-dessus de l’A1,
  • A vélo : Au choix arrivée côté Gonesse, de la mairie toujours tout droit jusqu’à la Patte d’Oie de Gonesse, ou arrivée côté Paris Nord 2, voir carte ci-dessous, les pointillés sont cyclables.

thumbnail of Appel-21-mai-Plantons-marchons-contre-EuropaCityPour information VME a modestement participé au recours contre EuropaCity du collectif d’association CPTG.  Ce collectif ne reçoit aucune subvention d’institutions publiques ni de sociétés privées et ne  peut compter que sur les dons de ses adhérents et amis. Cela entraîne d’importants frais de procédure en imposant de rémunérer les avocats professionnels qui conseillent déjà depuis plusieurs mois et qui sont agréés auprès des Tribunaux compétents sur CERGY, PARIS et BRUXELLES. Pour faire un don cliquez ici.

Par ailleurs le CPTG demande un coup de main pour l’organisation. Vous pouvez inscrire ici.

A dimanche !

Invitation le 13 avril : Ma mère patrie, face aux attentats restons unis

thumbnail of rencontre du 13 avril 2017bLe 14 juillet 2016, sur la promenade des Anglais, Fatima Charrihi meurt. C’est la première victime de l’attentat terroriste de Nice qui fera 86 morts. Le drame.
Hanane Charrihi, sa fille, choisit les mots qui apaisent pour entamer son deuil. Cette préparatrice en pharmacie de 27 ans est française, aulnaysienne et musulmane. Elle rend un bel hommage à sa mère dans son livre Ma Mère patrie, écrit avec la journaliste Elena Brunet.
Elle raconte ce drame avec finesse, intelligence et émotion, parlant de sa mère aimante, attentive, exigeante aussi. Nous rentrons ainsi dans l’histoire d’une famille française, dans son parcours du Haut Atlas marocain à Nice, son profond attachement à la France, sa pratique de l’islam. Nous découvrons son refus de la violence, de sa souffrance face aux amalgames et à la haine dont elle a été victime mais aussi de nombreux élans de solidarité… Elle transmet un message de paix, de tolérance et un espoir d’unité. Nous vous invitons à rencontrer :

Jeudi 13 avril 2017 à 19h45 salle Dumont
Hanane Charrihi et Elena Brunet
Auteures de :
Ma mère patrie
Face aux attentats restons unis

Invitation : Toutes citoyennes ?

Atelier-débat sur les femmes dans la République : avons-nous toutes et tous la même représentation ?

thumbnail of rencontre du 9 mars 2017Souvent perçu de façon uniforme, le féminisme ou les féminismes représenteraient l’ensemble des mouvements qui visent à défendre les droits fondamentaux des femmes dans leurs diversités et leurs spécificités. Afin de discuter et réfléchir sur la place des femmes en France, de leurs histoires et de leurs représentations, notamment sous l’angle de la citoyenneté, nous avons le plaisir de recevoir Leïla Alaouf, ainsi que Thomas Branthôme. Dans ce contexte de promotion de la parité, les inégalités homme-femme persistent pourtant. Quelles solutions permettraient de lutter efficacement contre ces discriminations ? Avons-nous toutes et tous le même point de vue ?

Jeudi 9 mars 2017 à 19h30 salle Dumont

avec :

  • Leïla Alaouf
    Écrivaine, féministe et militante antiraciste.
  • Thomas Branthôme
    Maître de conférences en histoire du droit et des idées politiques à l’Université Paris-V

Appel au maintien au calme et soutien à Théo et sa famille

Nos associations citoyennes expriment toute leur solidarité à Théo, violemment agressé par des individus appartenant à la Police ainsi qu’à sa famille. Nous restons très vigilants aux suites données à cette affaire et dans la durée afin que nous puissions retrouver confiance en notre Police dont le but est de nous protéger et non de nous mettre en danger.

Nous dénonçons les manifestations de violences et les dégradations dans les rues. Elles créent des dommages et situations de danger inacceptables qui vont contre l’appel des habitants dans cette affaire : « Personne ne peut être au-dessus de la loi ! »

Continuons à écouter l’appel au calme des habitants de nos quartiers. La violence ne fait pas avancer la justice et dégrade l’image de nos quartiers. Nous la condamnons, d’où qu’elle vienne, et réaffirmons notre engagement à appeler chacun au calme. La justice doit être faite, être vigilant doit se faire de manière pacifique.thumbnail of 2017-02-08-CP-Theo

Invitation le 12 janvier à 19h30 avec Emmanuel Dongala

thumbnail of affichev2Le 12 janvier, c’est « PHOTO DE GROUPE AU BORD DU FLEUVE » que VME vous propose de découvrir en compagnie d’Emmanuel DONGALA, écrivain CONGOLAIS engagé. 
Venez  rencontrer l’auteur de ce premier prix du roman français 2010 dont les centres d’intérêt sont proches de nos préoccupations.
Son roman social et humaniste nous transporte avec humour dans une Afrique contemporaine où se mêlent les luttes sociales, les rapports de pouvoir hommes-femmes,  la corruption, toutes les problématiques liées au SIDA.

Meilleurs voeux à tous!

« Vivre Mieux Ensemble à Aulnay-sous-Bois » souhaite à tous nos adhérents, nos lecteurs, ceux qui participent à nos débats et nos actions et à tous les aulnaysiens et leurs proches une bonne année 2017.

Nous continuerons avec vous à nous informer, nous divertir et militer pour ce mieux vivre ensemble indispensable dans ces époques difficiles.

Meilleurs voeux!

Invitation: Pourquoi et comment lutter contre l’homophobie ?

thumbnail of rencontre-du-8-decembre-2016-v2Soirée d’échanges et de dialogues
Jeudi 8 décembre 2016 à 19h30 Salle Dumont,
Parc Dumont, face à la gare RER d’Aulnay-sous-Bois (sortie place Charles de Gaulle)

Le nom de notre commune a encore été associé à une opération de communication politicienne dangereuse de la part du maire. Une campagne de prévention contre le VIH à destination des homosexuels a été interdite par arrêté municipal. Nous refusons qu’une campagne destinée à sauver des vies soit ainsi censurée. Pour l’avoir dit et affiché dans notre ville, des citoyens ont été arrêtés, leurs affiches confisquées par la police municipale. Ces événements participent d’un climat de rejet et d’exclusion.
Pour notre part, nous vous invitons à venir dialoguer avec trois experts pour échanger sur les conséquences humaines, sanitaires, psychologiques et politiques de telles décisions :

  • Matthieu Lafaurie, Infectiologue à l’hôpital Saint-Louis, nous parlera de l’importance de la prévention des maladies sexuellement transmissibles et de cette campagne en particulier,
  • Sylvie Gras, Déléguée IDF de SOS Homophobie fera un point sur les différents aspects de l’homophobie dans notre pays et nous expliquera les conséquences des interdictions de cette campagne sur des hommes et femmes qui se sentent rejetés,
  • Françoise Dumont, Présidente de la Ligue des Droits de l’Homme, approfondira le caractère discriminatoire de l’interdiction de ces affiches et le détournement de la police municipale de ses missions d’intérêt général pour défendre une politique partisane et électoraliste.

19h30 – Apéritif convivial participatif (chacun-e est invité-e – s’il en a la possibilité- à apporter à manger et à boire)
20H00 – 21h45 – Présentation, interventions des invités et échanges.

Des habitants luttant contre l’homophobie arrêtés à Aulnay-sous-Bois!

Hier soir, des habitants qui informaient contre l’homophobie, ont été arrêtés par la police municipale. Ils collaient avec du scotch repositionnable des affiches annonçant la tenue d’une réunion publique contre l’homophobie le 8 décembre à Aulnay-sous-Bois salle Dumont. Huit policiers municipaux armés de flash-balls, ont appréhendé et emmené au commissariat de la police nationale cinq habitants après les avoir fouillés.

Les agents municipaux, sans préciser la nature du délit éventuel, ont demandé à plusieurs reprises qui était membre de l’association invitant sur l’affiche à une soirée consacrée à l’homophobie. Les stocks d’affiches annonçant cet événement, qui manifestement ne plaît pas au maire Bruno Beschizza, ont été confisqués et ont été qualifiés d’« objet du délit » (sic) par la police municipale.

Les policiers municipaux étaient clairement mandatés par le maire, comme l’a souligné un policier national, après des manifestations de lassitude envers les policiers municipaux.

2

3

1

Arrêté anti-affichage : censurons l’homophobie, pas la prévention !

L’association Vivre Mieux Ensemble refuse qu’Aulnay devienne le symbole de la discrimination.

Dans une ville qui souffre trop souvent d’une image négative, le nom de notre commune a encore été associé à une opération de communication politicienne dégradante. L’arrêté anti-affichage du maire provoque un climat de rejet et d’exclusion homophobe. Rappelons que l’homophobie conduit à de nombreuses agressions et constitue l’une des principales causes de suicide chez les adolescents.

Nous refusons que notre ville devienne le symbole de la discrimination ! Nous proposons donc une soirée contre l’homophobie le jeudi 8 décembre 2016 à 19h30, à Aulnay-sous-Bois (salle Dumont, parc Dumont, face à la gare RER). Nous devons porter ensemble des actions fortes pour faire cesser ce climat homophobe, cause d’insécurité.

En guise de symbole, nous avons décidé de censurer l’image du maire sur tous les panneaux municipaux de la ville :

homophobie1_smallhomophobie2_small