Archives de catégorie : Manifestation

Programme de la journée festive du 16 mars pour défendre la fraternité dans la diversité

Téléchargez l’invitation

La grande fête pour la fraternité dans la diversité se tiendra ce samedi 16 mars 2019 de 15h à 0h30 salle Chanteloup à Aulnay-sous-Bois.

Vous y trouverez :

  • Le collectif « Noire n’est pas mon métier » que l’on a beaucoup vu dans les médias et notamment à Cannes pour dénoncer le racisme dans le cinéma.
  • Une ouverture en rythme: une batucada au rythme brésilien et Power Jazz trio.
  • Des chanteurs: Le rappeur Aulnaysien E-Mersion, l’ensemble vocal Changer d’airs pour un spectacle plein d’humour, le slamer Mc Boulette
  • L’incroyable voyage en Seine-Saint-Denis avec Wael Sglaier mis en lumière dans un long article du Parisien
  • Trois concert: Les Wankers, Bowie for Ever, et Rock on wood qui avaient déjà endiablé la scène l’année dernière
  • Des associations aulnaysiennes: Aulnay Environnement, La passerelle de l’espoir, la ressourcerie 2 mains, CADA93 – Cercle Amical Démocratique Aulnaysien, RESF et le Collectif ABC
  • D’autres rencontres associatives: Amnesty International France, AIDES, CIMADE, LDH et SOS Homophobie
Retrouvez les détails du programme en cliquant sur cette image

16 mars : Journée festive pour défendre la fraternité dans la diversité

L’an dernier, nous fêtions la liberté, cette année, notre grande fête annuelle sera sous sous le thème de la fraternité.

Retrouvez-nous à la salle Chanteloup, le 16 mars de 15h à 0h30!

Un programme riche en diversité à découvrir en cliquant ici.

Programme de la fête du 24 mars. Défendons la liberté d’expression à Aulnay!

La grande fête pour la liberté d’expression, c’est demain samedi 24 mars à la salle Chanteloup de 15h à 0h30 à Aulnay-sous-Bois!

thumbnail of 24mars_small-minQuel meilleur moyen que de faire la fête dans notre commune pour changer son image sur la liberté d’expression? … et ce n’est pas rien dans une ville qui a censuré une campagne de sensibilisation contre le VIH, en direction des couples homos, pour laquelle nous avons organisé une soirée et avons été attaqué en justice, ainsi que d’autres, par le maire d’Aulnay.

Retrouvez dessous le programme et surtout venez avec qui vous voulez!

  • Toute la journée:
    • Coin enfants jeux , activités, babysitting 3 à 10 ans
    • Livres et rencontres au stand de la librairie Folies d’encre
    • Bar des ami-e-s : dégustations sucrées, salées, boissons gazeuses, jus de fruits…
    • Espace associatif avec Sos Homophobie, Amnesty International France, Aides, la LDH, Aulnay Environnement
  • Dès 15h: Expositions de nombreux artistes et artisants :
    • Le photographe Philippe Sohier
    • La plasticienne Nausicaa Favart Amouroux
    • Le photographe Marc Trigalou
    • Les collage de Malika
    • Les sculptures et gravures de Serge Tartare
    • Les bijoux de Brijou et Mélanie
  • 15h30: Rencontre avec le dessinateur Remedium
  • 16h15 : Slam avec MC Boulette
  • 17h00 : Rencontre avec Lydie Salvayre, prix Goncourt 2014
  • 18h15 : Lecture en musique avec l’auteure Rachel Khan et le musicien Kuku
  • 19h30 : Chansons avec l’artiste multi-facettes L’insaisissable
  • 20h00 : Concert du groupe Bowie For Ever
  • 21h30 : Concert de Rock on Wood

A demain!

Les Aulnaysiens découvrent que la municipalité ferme le centre de danse du Galion!

thumbnail of plaquetteMonoA5v3dL’association VME était présente devant chaque représentation du festival H2O avec un tract dénonçant la fermeture du centre de danse du Galion. Nombre d’Aulnaysiens découvraient la situation et réalisaient que selon toutes probabilité, qu’il n’y aurait plus d’autres édition du festival. Dans le plus grand silence, le centre de danse, est mis à mort par la municipalité. Après avoir tenté de démanteler totalement le CAP, une autre œuvre de Jean-Claude Abrioux, créé il y a 21 ans, allait être démantelée dès le 22 décembre 2017.

 

Europacity: VME présent au conseil municipal de Gonesse

Les membres de VME étaient présents au conseil municipal de Gonesse du 25 septembre 2017 qui a voté la révision du PLU de la ville autorisant le grand projet nuisible Europacity.

Les membres de notre association, auprès du CPTG, ont aidé à pointer le mode développement anachronique du projet, l’existence d’alternatives comme CARMA, et dénoncer les affirmations des élus transformant la réalité [1]  ou usant du mépris [2] pour faire avaler la pilule.

Vous pouvez retrouver un article du Parisien qui donne écho à cette mobilisation:

[1] Petit florilège de cette transformation de la réalité :

  • « Europacity n’est pas un centre commercial » alors que 500 boutiques sont prévues
  • « EuropaCity aura un impact limité sur les surfaces commerciales alentour » ou « Gonesse « sous dotée en centre commerciaux » alors que le projet est mitoyen de 3 centres commerciaux régionaux et que le taux de vacance commerciale Est 95 / Nord 93 est de 14% (source CCI)).
  • « L’avis de Terres d’Envol sur la révision du PLU est considéré comme réservé, donc pas défavorable« 
  • « Le SDRIF recommande d’urbaniser le Triangle de Gonesse » (en réalité le SDRIF autorise l’urbanisation sous conditions du Triangle de Gonesse, mais ne la prescrit pas. Il préconise par contre la maîtrise de l’étalement urbain)

[2] Quelques exemples d’arguments méprisants utilisés par les promoteurs d’Europacity :

  • « les non-Gonessiens qui ont exprimé un avis défavorable à la révision du PLU de Gonesse ne savaient pas localiser la ville » (Sauf que pendant l’enquête publique / révision PLU il y avait 145 signatures pour et 1583 contre en ligne + 1012 sur papier dont 370 de Gonessiens)
  • « Les agriculteurs du triangle de Gonesse sont des pollueurs, exploiteurs« 
  • « Les opposants sont des bobos parisiens« 

Le maire aurait-il peur de canards gonflables ?

Aulnay-sous-Bois le 28 juin 2017:

Le maire d’Aulnay-sous-Bois, tente d’empêcher une manifestation familiale festive (« apéro-pique-nique nautique ») qui ne faisait que demander l’ouverture des bassins extérieurs de la piscine municipale.

Dans une lettre portée hier à 23h25 par des policiers municipaux en armes au président de notre association, Bruno Beschizza nous indique que les jardins de l’Hôtel de Ville ne sont pas ouverts à ce type d’activités familiales et pacifiques. Il nous propose de nous réunir sur un endroit bien plus adapté pour un pique-nique… le bitume du parking du centre administratif !

thumbnail of 2017-06-28-CP-finalLes jardins de l’Hôtel de Ville, notre maison commune, ne seraient donc pas accessibles… Le dossier piscine doit sans doute continuer à rester symboliquement à distance des élus comme c’est le cas depuis 3 ans.

Pas de bol pour le maire embarrassé par quelques objets de natation gonflables, la manifestation soutenue par 10 organisations, est autorisée par la préfecture de 18h45 à 21h. Notre association, comme les autres, ne compte donc pas rester au bord du bassin…

Libérons notre maire de ses peurs nautiques en venant nombreux pour dire oui à l’ouverture des bassins extérieurs !

 

Chaleur étouffante : l’ouverture des bassins extérieurs de la piscine devient une urgence !

VME participe à l’action de plusieurs associations pour revendiquer l’ouverture de la piscine et invite les Aulnaysiens à un apéro-pique-nique festif et nautique mercredi 28 avec serviette de plage, tongs… pour exiger fraîcheur et détente ! Nous procéderons en musique à l’inauguration d’Aulnay-plage juste avant le conseil municipal.

Rendez-vous le mercredi 28 à 18h45 dans les jardins de l’hôtel de ville.

En effet, depuis bientôt 3 ans la plus grande piscine du département est fermée. Selon les propres services techniques de la ville (rapport interne du 22 avril 2015.), il était pourtant possible de rouvrir un équipement entièrement rénové dès début 2017. En attendant, nous pensons – comme d’autres – qu’il est réalisable d’ouvrir les bassins extérieurs rapidement (avec un accès aux personnes à mobilité réduites).

Cet équipement n’est pas optionnel dans l’un des départements où les enfants savent le moins nager et dans une ville où l’offre pour la jeunesse a été notablement réduite, particulièrement en été.

Pique-nique de VME / journée d’action contre EuropaCity

thumbnail of Fertile_sterrile_21_mai_vf_webNous profiterons de la grande journée de manifestation contre EuropaCity dimanche prochain pour y faire notre pique-nique annuel. Nous vous invitons toutes et tous, famille et amis à vous joindre à cette journée:

Pour sauver les terres près de Paris
Plantons, marchons contre le mégaprojet Europacity à Gonesse
RDV dimanche 21 mai 10h-18h
10h-plantations d’un champ, 12h-piquenique et bal paysan, 14h30-manifestation..

Avec le Collectif pour le Triangle de Gonesse (CPTG), des associations, des syndicats, des citoyens, indignés par ce projet nuisible et coûteux en argent public, lancent un appel à la mobilisation. La journée du 21 mai s’inscrit dans le cadre de la campagne nationale des AMAP : « Nous produisons, Nous mangeons, Nous décidons »

Pour venir

  • RER B devant la gare Parc des expositions (sortie avenue des Nations), des bénévoles seront présents en gilets jaunes pour vous accueillir.
  • En covoiturage : stationnez sur la zone commerciale de Paris Nord 2 puis rendez-vous derrière IKEA point d’accueil après le pont réservé au bus au-dessus de l’A1,
  • A vélo : Au choix arrivée côté Gonesse, de la mairie toujours tout droit jusqu’à la Patte d’Oie de Gonesse, ou arrivée côté Paris Nord 2, voir carte ci-dessous, les pointillés sont cyclables.

thumbnail of Appel-21-mai-Plantons-marchons-contre-EuropaCityPour information VME a modestement participé au recours contre EuropaCity du collectif d’association CPTG.  Ce collectif ne reçoit aucune subvention d’institutions publiques ni de sociétés privées et ne  peut compter que sur les dons de ses adhérents et amis. Cela entraîne d’importants frais de procédure en imposant de rémunérer les avocats professionnels qui conseillent déjà depuis plusieurs mois et qui sont agréés auprès des Tribunaux compétents sur CERGY, PARIS et BRUXELLES. Pour faire un don cliquez ici.

Par ailleurs le CPTG demande un coup de main pour l’organisation. Vous pouvez inscrire ici.

A dimanche !

Des élus et des Aulnaysiens découvrent que le CAP est en danger!

thumbnail of TractCAP2
Tract distribué le 10 janvier

À l’appel de l’association VME, samedi 10 janvier, une vingtaine d’Aulnaysiens se sont invités aux vœux du maire pour dénoncer la désagrégation du CAP organisée par l’exécutif municipal. Nombre d’élus de la majorité semblaient découvrir que l’œuvre de Jean-Claude Abrioux, créée il y a 15 ans, allait être réduite à un petit équipement de quartier. En effet, dans le plus grand silence, la salle est en train d’être littéralement asphyxiée (refus d’accepter le label national de scène de Musiques actuelles, baisse drastique des subventions municipales et du nombre d’employés, retrait de ses moyens de communication, division par 4 ou 5 du nombre de spectacles).

Quelques élus au courant de la situation répétaient l’élément de langage « le CAP ne profite pas assez aux Aulnaysiens » en critiquant le fait qu’une part du public vienne des villes voisines, voire de Paris. Cet argument est à refuser triplement :

  • Il est profondément choquant, car il méconnaît la nature même de la culture qui est par essence une ouverture aux autres.
  • Il est absurde, car il oublie que les Aulnaysiens vont aussi se cultiver dans d’autres villes.
  • Il démontre un manque d’ambition en oubliant que cette ouverture participe du rayonnement de notre ville.

Dans une ville qui souffre trop souvent d’une image négative, ne nous replions pas sur nous-mêmes et soyons fiers de faire rayonner cet équipement dans toute l’Île-de-France !

Vous pouvez rejoindre l’appel pour la culture à Aulnay en cliquant ici.