VME propose un contre-projet qui bonifie Val Francilia en évitant la bétonisation du parc Ballanger

Communiqué de presse, Aulnay-sous-Bois le 21 mai 2018

L’association a remis le 20 mai 2019 un long cahier d’acteur avec nombre de propositions afin de bonifier le projet, notamment en proposant une continuité urbaine plus pertinente à celle qui imposait une bétonisation « non négociable » du parc.

Dans ce document, l’association souligne l’inadéquation du projet Val Francilia avec les objectifs climatiques et de biodiversité et propose notamment de le transformer en une ambitieuse « agroéco-valley », qui pourrait constituer un pôle économique et de formation attractif dans toute l’Europe, en s’appuyant sur les ressources et les dynamismes existants en proximité immédiate mais qui ont été malheureusement ignorés. VME s’inquiète ensuite des graves inconvénients du projet actuel en matière d’aménagement urbain et de nuisances de vie et présente une solution de densification et de continuité urbaine qui paraît plus pertinente et vivable. Pour terminer, l’association appelle à la fin de l’opacité sur le projet et soumet une redéfinition démocratique de celui-ci.

Le cahier d’acteur est téléchargeable ici.

Destruction de la biodiversité, aggravation climatique, nuisances sonores, développement pensé pour le 20e siècle, opacité… l’association propose un projet alternatif et ambitieux respectant le patrimoine vivant et les habitants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *