Madame Jocelyne NICOT, refusez votre soutien tacite à l’arrêté anti-mendicité!

Madame Jocelyne NICOT

Conseillère municipale d’Aulnay-sous-Bois avec les délégations:

Nouveaux arrivants
Citoyenneté

Aulnay-sous-Bois, le 14 octobre 2014.

Madame Jocelyne NICOT, refusez votre soutien tacite à la décision n°902/2014 !

A l’occasion du conseil municipal du 15 octobre 2014, vous sera présenté l’ensemble des décisions, dont la n°902 du 30 septembre 2014. Cette décision, prise par Le Maire élu par votre majorité, s’en prend à nouveau aux pauvres en pénalisant la mendicité.

En empêchant les plus précaires de se montrer dans l’espace public, en leur imposant des amendes, cette décision constitue un acte discriminatoire envers les plus démunis qu’elle stigmatise. Elle n’apporte en outre aucune solution aux problèmes de pauvreté des Aulnaysiens.

Me. NICOT, avez-vous été élue avec le mandat de vous en prendre aux plus pauvres ?

En votre âme et conscience, pensez-vous que cette décision est adéquate, utile aux Aulnaysiens ? N’est-elle pas un effet d’annonce qui alimente une posture nationale controversée qui devrait nullement interférer avec les affaires locales ?

Le Maire d’Aulnay peut-il se prévaloir de votre soutien tacite dans cette démarche ou saurez-vous oser manifester votre singularité d’élue et faire prévaloir votre différence sur ce point tel qu’il est possible à la fin du Conseil Municipal?

Au lieu d’imposer des amendes à ceux qui n’ont rien, de lutter contre les pauvres plutôt que contre la pauvreté, votre majorité municipale pourrait par exemple :

  • redonner des moyens d’action au Centre Communal d’Action Sociale (CCAS)

  • développer des subventions aux associations de solidarité

  • développer des hébergements d’urgence

  • relancer un centre municipal de santé

Nous vous enjoignons de ne pas vous rendre complice d’un texte que l’extrême droite ne renierait pas. Tous les Aulnaysiens doivent compter de la même façon, Liberté Égalité et Fraternité ne peuvent pas être oubliés de la sorte!

Nous vous prions, Madame NICOT, de bien vouloir accepter l’expression de nos meilleurs sentiments républicains.

Le bureau de l’association Vivre mieux ensemble à Aulnay-sous-Bois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *