Tous les articles par herve

Invitation le 13 avril : Ma mère patrie, face aux attentats restons unis

thumbnail of rencontre du 13 avril 2017bLe 14 juillet 2016, sur la promenade des Anglais, Fatima Charrihi meurt. C’est la première victime de l’attentat terroriste de Nice qui fera 86 morts. Le drame.
Hanane Charrihi, sa fille, choisit les mots qui apaisent pour entamer son deuil. Cette préparatrice en pharmacie de 27 ans est française, aulnaysienne et musulmane. Elle rend un bel hommage à sa mère dans son livre Ma Mère patrie, écrit avec la journaliste Elena Brunet.
Elle raconte ce drame avec finesse, intelligence et émotion, parlant de sa mère aimante, attentive, exigeante aussi. Nous rentrons ainsi dans l’histoire d’une famille française, dans son parcours du Haut Atlas marocain à Nice, son profond attachement à la France, sa pratique de l’islam. Nous découvrons son refus de la violence, de sa souffrance face aux amalgames et à la haine dont elle a été victime mais aussi de nombreux élans de solidarité… Elle transmet un message de paix, de tolérance et un espoir d’unité. Nous vous invitons à rencontrer :

Jeudi 13 avril 2017 à 19h45 salle Dumont
Hanane Charrihi et Elena Brunet
Auteures de :
Ma mère patrie
Face aux attentats restons unis

Invitation : Toutes citoyennes ?

Atelier-débat sur les femmes dans la République : avons-nous toutes et tous la même représentation ?

thumbnail of rencontre du 9 mars 2017Souvent perçu de façon uniforme, le féminisme ou les féminismes représenteraient l’ensemble des mouvements qui visent à défendre les droits fondamentaux des femmes dans leurs diversités et leurs spécificités. Afin de discuter et réfléchir sur la place des femmes en France, de leurs histoires et de leurs représentations, notamment sous l’angle de la citoyenneté, nous avons le plaisir de recevoir Leïla Alaouf, ainsi que Thomas Branthôme. Dans ce contexte de promotion de la parité, les inégalités homme-femme persistent pourtant. Quelles solutions permettraient de lutter efficacement contre ces discriminations ? Avons-nous toutes et tous le même point de vue ?

Jeudi 9 mars 2017 à 19h30 salle Dumont

avec :

  • Leïla Alaouf
    Écrivaine, féministe et militante antiraciste.
  • Thomas Branthôme
    Maître de conférences en histoire du droit et des idées politiques à l’Université Paris-V

Appel au maintien au calme et soutien à Théo et sa famille

Nos associations citoyennes expriment toute leur solidarité à Théo, violemment agressé par des individus appartenant à la Police ainsi qu’à sa famille. Nous restons très vigilants aux suites données à cette affaire et dans la durée afin que nous puissions retrouver confiance en notre Police dont le but est de nous protéger et non de nous mettre en danger.

Nous dénonçons les manifestations de violences et les dégradations dans les rues. Elles créent des dommages et situations de danger inacceptables qui vont contre l’appel des habitants dans cette affaire : « Personne ne peut être au-dessus de la loi ! »

Continuons à écouter l’appel au calme des habitants de nos quartiers. La violence ne fait pas avancer la justice et dégrade l’image de nos quartiers. Nous la condamnons, d’où qu’elle vienne, et réaffirmons notre engagement à appeler chacun au calme. La justice doit être faite, être vigilant doit se faire de manière pacifique.thumbnail of 2017-02-08-CP-Theo

Invitation: Pourquoi et comment lutter contre l’homophobie ?

thumbnail of rencontre-du-8-decembre-2016-v2Soirée d’échanges et de dialogues
Jeudi 8 décembre 2016 à 19h30 Salle Dumont,
Parc Dumont, face à la gare RER d’Aulnay-sous-Bois (sortie place Charles de Gaulle)

Le nom de notre commune a encore été associé à une opération de communication politicienne dangereuse de la part du maire. Une campagne de prévention contre le VIH à destination des homosexuels a été interdite par arrêté municipal. Nous refusons qu’une campagne destinée à sauver des vies soit ainsi censurée. Pour l’avoir dit et affiché dans notre ville, des citoyens ont été arrêtés, leurs affiches confisquées par la police municipale. Ces événements participent d’un climat de rejet et d’exclusion.
Pour notre part, nous vous invitons à venir dialoguer avec trois experts pour échanger sur les conséquences humaines, sanitaires, psychologiques et politiques de telles décisions :

  • Matthieu Lafaurie, Infectiologue à l’hôpital Saint-Louis, nous parlera de l’importance de la prévention des maladies sexuellement transmissibles et de cette campagne en particulier,
  • Sylvie Gras, Déléguée IDF de SOS Homophobie fera un point sur les différents aspects de l’homophobie dans notre pays et nous expliquera les conséquences des interdictions de cette campagne sur des hommes et femmes qui se sentent rejetés,
  • Françoise Dumont, Présidente de la Ligue des Droits de l’Homme, approfondira le caractère discriminatoire de l’interdiction de ces affiches et le détournement de la police municipale de ses missions d’intérêt général pour défendre une politique partisane et électoraliste.

19h30 – Apéritif convivial participatif (chacun-e est invité-e – s’il en a la possibilité- à apporter à manger et à boire)
20H00 – 21h45 – Présentation, interventions des invités et échanges.

Des habitants luttant contre l’homophobie arrêtés à Aulnay-sous-Bois!

Hier soir, des habitants qui informaient contre l’homophobie, ont été arrêtés par la police municipale. Ils collaient avec du scotch repositionnable des affiches annonçant la tenue d’une réunion publique contre l’homophobie le 8 décembre à Aulnay-sous-Bois salle Dumont. Huit policiers municipaux armés de flash-balls, ont appréhendé et emmené au commissariat de la police nationale cinq habitants après les avoir fouillés.

Les agents municipaux, sans préciser la nature du délit éventuel, ont demandé à plusieurs reprises qui était membre de l’association invitant sur l’affiche à une soirée consacrée à l’homophobie. Les stocks d’affiches annonçant cet événement, qui manifestement ne plaît pas au maire Bruno Beschizza, ont été confisqués et ont été qualifiés d’« objet du délit » (sic) par la police municipale.

Les policiers municipaux étaient clairement mandatés par le maire, comme l’a souligné un policier national, après des manifestations de lassitude envers les policiers municipaux.

2

3

1

Arrêté anti-affichage : censurons l’homophobie, pas la prévention !

L’association Vivre Mieux Ensemble refuse qu’Aulnay devienne le symbole de la discrimination.

Dans une ville qui souffre trop souvent d’une image négative, le nom de notre commune a encore été associé à une opération de communication politicienne dégradante. L’arrêté anti-affichage du maire provoque un climat de rejet et d’exclusion homophobe. Rappelons que l’homophobie conduit à de nombreuses agressions et constitue l’une des principales causes de suicide chez les adolescents.

Nous refusons que notre ville devienne le symbole de la discrimination ! Nous proposons donc une soirée contre l’homophobie le jeudi 8 décembre 2016 à 19h30, à Aulnay-sous-Bois (salle Dumont, parc Dumont, face à la gare RER). Nous devons porter ensemble des actions fortes pour faire cesser ce climat homophobe, cause d’insécurité.

En guise de symbole, nous avons décidé de censurer l’image du maire sur tous les panneaux municipaux de la ville :

homophobie1_smallhomophobie2_small

10 novembre: Projection-débat « Les sentinelles »

thumbnail of lessentinellesvme

À Aulnay l’amiante, ailleurs les pesticides : Projection-débat sur les lanceurs d’alertes.

« Les sentinelles »: Réalisé par le fils d’Henri Pézerat, le film raconte Henri, ses rencontres avec les Amisol et les Eternit, la lutte de l’avocat Paul François contre Monsanto, les ouvriers intoxiqués de Triskalia, des sentinelles de l’environnement.

La projection sera suivie d’un débat en présence du réalisateur et des lanceurs d’alerte de l’usine d’amiante d’Aulnay.

13 octobre : Second atelier d’autodéfense intellectuelle

thumbnail of rencontre-du-13-octobre-20162pDans un monde qui veut nous faire acheter, penser et voter selon l’intérêt de quelques-uns, les techniques de manipulation mentale sont de plus en plus utilisées. Comment donc arriver à ne pas gober, à détecter les mensonges et les pièges ? Comment ne pas tomber non plus dans un scepticisme systématique qui privilégie les théories du complot les plus délirantes ?

Ce second atelier poursuivra l’exploration des techniques pouvant lutter contre la manipulation. Il n’est pas nécessaire d’avoir assisté au premier atelier pour venir au second.

EuropaCity : Notre Cahier d’acteur

thumbnail of cahier_dacteur_europacity_ndeg23_-_vmeNotre association a déposé dans le dossier EuropaCity le cahier d’acteur ci-contre dont le résumé est ci-dessous:

Europacity, un projet néfaste pour l’environnement et l’économie

Par de nombreux aspects, le projet Europacity ne répond pas aux exigences en matière d’environnement, de préservation de l’économie régionale et de respect de la réglementation.

INCOMPATIBLE AVEC LES ENGAGEMENTS DE LA COP21

L’Autorité de l’Environnement (AE) définit comme haute priorité pour le développement de l’Île-de-France, de réduire son empreinte écologique. L’AE souligne que le projet Europacity et la ZAC du Triangle de Gonesse prévoient de stériliser définitivement 210 hectares des meilleures terres agricole de la région sans qu’aucune solution d’évitement n’ait été envisagée. Ce projet de la famille Mulliez et du groupe chinois Wanda a donc été désavoué par l’Autorité Environnementale.

DESTRUCTEUR D’EMPLOIS ET CRÉATEUR DE FRICHES COMMERCIALES

Du point de vue économique le projet est tout aussi néfaste : à Aulnay-sous-Bois, une ville déjà meurtrie par le départ de l’usine PSA, laissant une friche industrielle de 170ha, Europacity menace directement les 2700 emplois de O’Parinor localisés à quelques centaines de mètres. A la limite de ces deux départements déjà fortement touchés par la vacance commerciale, le risque d’une nouvelle friche est réel.

NON-RESPECTUEUX DES ORIENTATIONS DU SDRIF ET MENAÇANT ROISSY CHARLES-DE-GAULLE DE THROMBOSE

Par ailleurs, en ne privilégiant pas les transports en communs pour la plupart des trajets, ce projet se mettrait en violation des orientations du Schéma Directeur de la Région Île-de-France. Selon les propres chiffres du promoteur d’Europacity, cela se traduirait par 15 millions de visiteurs par an sur les routes, une grave menace de thrombose de la plateforme aéroportuaire de Roissy Charles-de-Gaulle, le pôle d’emploi principal des trois départements limitrophes, Val d’Oise, Seine-St-Denis et Seine-et-Marne.

9 juin – Première rencontre littéraire de VME : Rachel Khan

thumbnail of affiche.compressed
« Nous prendrons le temps de vivre, de lire pour être libre… »

Et si nous prenions le temps de nous rencontrer, d’écouter, de lire, de sourire avec ce que nous sommes… et même d’échanger quelques recettes culinaires du monde… lors d’une belle rencontre avec

Rachel Khan

Les grandes et les petites choses

paru aux éditions Anne Carrière
Jeudi 9 juin 2016 à 19h45 – salle Dumont

19h45 Repas partagé / rencontre littéraire
/ dédicace / stand librairie

« Un roman pétillant, qui donne le sourire et l’envie de soulever des montagnes ! »
France Bleu